6 conseils pour optimiser sa trésorerie en vue du “jour d’après”

La gestion de la trésorerie est fondamentale dans le développement et la pérennisation de toute entreprise, quelque soit leur secteur d’activité ou leur taille. Elle constitue un des noyaux du pilotage d’entreprise.

Aujourd’hui, et plus que jamais, dans la période d’incertitude que nous traversons, elle est à prioriser. Nous ne savons pas de quoi sera fait demain, mais nous pouvons, au mieux, anticiper et nous armer. Alors que, de coutume, nous cherchons à privilégier la croissance, nous devons aujourd’hui nous focaliser sur la rentabilité à court terme, en se demandant, tous les jours : “comment générer plus de trésorerie pour demain ?

 

Voici 6 conseils pour gérer et optimiser sa trésorerie aujourd’hui.

 

1- Mettez en place ou revoyez vos outils de pilotage

Les tableaux de bord, permettent d’être proactif dans sa gestion et d’avoir de la visibilité sur différents indicateurs de performance. Ils constituent un éclairage sur la prise de décision, et agissent comme des GPS pour orienter les actions. Un tableau de trésorerie, mis à jour correctement est un outil efficace pour anticiper les encaissements et les décaissements. Dans ce contexte d’incertitude, les flux de trésorerie doivent être suivis de près, tous les jours et le prévisionnel de trésorerie établis pour les 3, 6 et 12 prochains mois.

 

2- Créez différents scénarios pour “le jour d’après”

Personne n’est capable d’affirmer ce qui se passera dans les mois à venir, alors autant se prémunir et envisager le meilleur, comme le pire.
En pratique, il s’agit d’adapter les chiffres des tableaux de trésorerie en fonction du degré plus ou moins optimiste du scénario.
Le but n’est pas de fataliser les situations, mais plutôt de les anticiper et de pouvoir réagir pour protéger sa trésorerie.

 

3- Suivez votre comptabilité

La comptabilité de votre entreprise est la source d’information qui permet d’identifier et de mesurer les flux financiers ainsi que d’en déterminer la nature. Elle est donc indispensable pour mettre à jour ses tableaux de trésorerie. Les experts comptables étant très occupés en cette période, il est important de prendre vous-même les devants, en veillant à ce que votre comptabilité soit à jour.

 

4- Assurez-vous de recevoir les règlements de vos clients

S’assurer du bon recouvrement des créances de vos clients est vitale, peu importe la conjoncture. Dans ce contexte, il faut faire preuve d’une rigueur extrême dans le suivi des règlements de vos factures. Comme la facturation, les relances de paiement doivent être strictement suivis. Il peut être toutefois délicat aujourd’hui de s’engager dans une démarche avec zéro tolérance. Le mieux est de prendre la température de la situation financière de vos clients, en les contactant, directement.

 

5- Faites des économies

Avez-vous des moyens simple de réduire vos dépenses en cette période ? Avez-vous des abonnements, peu utiles que vous pourriez annuler ? Il n’y a jamais de petites économies, et surtout dans ce contexte difficile.

 

6- Vérifiez votre éligibilité aux aides exceptionnelles de l’Etat

Le gouvernement a fait preuve d’une réactivité à saluer, pour venir en aide aux entreprises fortement impactées, que ce soit avec la mise en place d’un prêt garanti par l’Etat (PGE) ou des aides forfaitaires pour les plus petites entreprises. D’autre part, l’administration fiscale et l’Urssaf ont autorisé des reports d’échéances. Vérifiez votre éligibilité à ces aides, en gardant à l’esprit que chaque somme concernée reste due, et qu’elle doit donc être prise en compte dans les perspectives de trésorerie à long terme.

 

Vigilance, anticipation et proactivité sont les mots d’ordre pour une gestion de trésorerie efficace en ce contexte. Armez-vous plutôt que de fataliser les situations, et, si besoin, faites-vous aider dans votre démarche.

Smart Administrative est à votre disposition si vous avez besoin de conseils.